Piègés !
L’occasion de se replacer dans la première moitié de tableau était belle. C’est raté. Pourtant, la copie rendue ce soir par les Baumois n’a pas été complètement nulle, loin de là. Mais il y a des jours… Arbois avait opté pour une organisation hyper prudente, comme d’habitude, laissant les talentueux et roublards Belgorzi et Atfi se débrouiller devant. Méthode payante d’entrée puisqu’après 5 minutes de jeu, le tableau d’affichage affichait Baume 0 - visiteurs 1. Le reste du match allait se résumer à une très large domination locale, avec de la volonté, de l’engagement et des enchainements de qualité… et quelques incursions jurassiennes, presque toujours payantes. Ajoutez un manque de justesse et de réalisme offensif, une erreur d’arbitrage flagrante (sur le troisième but arboisien, juste avant la pause) et la malchance sur quelques coups (barre transversale, ballon stoppé sur la ligne), vous obtenez un résultat inversement proportionnel à la physionomie du match : 0-3. En deuxième période, le spectateur le mieux placé aura été Stéphane Grux, le portier baumois, c’est dire. Ce genre de rencontres où les spectateurs racontent aux autres que Baume a été plutôt bon et où les autres ne peuvent les croire, cela arrive parfois dans une saison. C’est arrivé ce soir.

Commentaires

Connectez-vous pour pouvoir participer aux commentaires.